Gaëtan Huard : « Pourquoi il y a une barrière dans l’âge ? Il faut des cadres comme lui »

Jaroslav Plasil

Au sortir de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le LOSC, Gustavo Poyet a fait passer un message, celui qu’il faudrait prolonger Jaroslav Plasil, qui arrive en fin de contrat. Gaëtan Huard explique que « Gustavo Poyet a lancé un appel… Jaro, je pense qu’il a encore envie de continuer, j’en suis persuadé. Après, tu ne peux pas le faire signer cinq ans, mais tu peux le renouveler un an, et si ça va il refera un an… Pourquoi il y a une barrière dans l’âge ? Pourquoi ? Quand on voit les joueurs en Italie qui vont jusqu’à 37-38 ans au niveau des joueurs de champ… En plus des milieux de terrain, des leaders. Il en faut des cadres comme ça. Ils ne feront peut-être pas tous les matches mais au moins ils apportent quelque chose. Le rôle d’un leader n’est pas d’apporter uniquement sur la compétition et sur le terrain, mais c’est le quotidien à l’entrainement. Ce que j’ai vu avec Jaro pendant le match, je suis persuadé qu’à l’entrainement ça se passe aussi. Il faut toujours botter le cul des plus jeunes, et je me suis fait botter le cul quand j’avais 18 ans par mes aînés. Mais c’est pour ton bien, et quand ils le font, c’est qu’ils t’aiment bien aussi… Quand ils étaient sur ton dos, c’est qu’ils t’aiment bien, qu’ils avaient envie que tu réussisses ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des