Philippe Fargeon : « On va chercher un joueur qui ne correspond pas à notre jeu, on s’est trompé »

Nicolas De Préville

Philippe Fargeon explique que cette saison, il y a eu plusieurs erreurs de casting aux Girondins de Bordeaux. Des joueurs que le club a pris sans forcément penser à l’entente avec les joueurs déjà en place, pour qu’il y ait une alchimie. L’ancien attaquant bordelais prend l’exemple de Nicolas De Préville que le club prit au mercato d’été, alors que les deux ailiers du 4-3-3 ne centrent quasiment jamais et préfère repiquer dans l’axe.

« On fait venir De Préville en tant qu’avant-centre pour marquer des buts. Sachant qu’on a deux ailiers qui ont l’habitude de rentrer, François Kamano d’un côté et Malcom de l’autre. Ce sont des joueurs qui ne débordent pas. Comment voulez-vous qu’un attaquant soit devant le but dans ces conditions ? Il y va une fois, dix fois, pas quinze fois. Déjà, on va chercher un joueur qui ne correspond pas à notre jeu. On a pris des joueurs qui n’étaient pas complémentaires et qui ne correspondaient pas à ce qu’on pouvait faire à Bordeaux, point barre. On s’est trompé. On ne peut pas reprocher à M6 d’avoir mis de l’argent dans ce club, donc il y a un problème quelque part. On va chercher des joueurs en disant qu’on veut jouer dans les six premiers, et on est douzièmes. On se rend compte que les joueurs ne sont pas complémentaires. On peut modifier les joueurs, on n’a pas ce qu’il faut. On va chercher un buteur – qui est un bon joueur De Préville, il s’est toujours battu – et il n’a pas d’occasion. Dans un match comme ça, je me serais fait chier assez rapidement à sa place, parce que s’il n’y a pas un ballon qui passe devant le but, je ne sers à rien […] Il faut admettre qu’on s’est trompé. On a pris des joueurs pour être sixième, et à l’arrivée on est douzième. Il y a un décalage ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Soir de Foot n°131

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des