François Grenet : « C’est lucide, honnête, objectif : il faut retenir les leçons maintenant »

Stéphane Martin

L’ancien latéral droit des Girondins de Bordeaux, François Grenet, sait qu’il y a des similitudes entre le LOSC et le FCGB. C’est pour cela qu’il souhaite que le club se mette vite à l’abri.

« Il faut vite se mettre à l’abri parce que quand on regarde derrière, ça peut aller très vite. C’était un match capital face au LOSC, sinon ça aurait pu mal se goupiller. Mettons-nous à l’abri vite après cette série négative. Plus que jamais, il faut mettre un coup de collier pour se mettre à l’abri […] Il reste encore un peu de chemin avant la dernière journée, donc là aussi… Peu importe la manière, il faut de l’efficacité, l’état d’esprit et surtout la volonté. La volonté de s’arracher, de ne pas prendre de but. Les autres vont devoir s’arracher aussi. Lille, on aurait pu être dans leur situation. On a eu la chance d’être devant eux, d’avoir de la marge […] C’est un groupe qui est malade, Lille. On a la chance d’avoir pris les ponts qu’on a pris. On pourrait être dans leur situation, il y a quand même quelques similitudes. On n’en est pas à ce stade, et tant mieux. Mais c’est un club à Lille où il n’y a pas de réaction, où c’est le flou artistique. Ce sont des groupes qui vivotent : il n’y a pas d’âme, de solidarité… C’est ce qui fait qu’on en est là. Ce sont deux clubs qui ne sont pas au mieux aussi bien sur le terrain qu’en dehors […] Benzia est le seul qui est à son niveau. Il joint les actes à la parole, c’est intéressant. Parce qu’on parle beaucoup ici, mais on aimerait voir plus d’actes […] En tout cas, pour nous, il faut regarder derrière maintenant. Après, on regardera autour, mais il n’y aura pas d’Europe ».

 

François Grenet est également revenu sur les propos de Stéphane Martin dans L’Equipe qui parlait d’une saison ratée, ou plutôt lamentable.

« Il y a un constat, clair, honnête et sincère, que tout le monde fait. La pression sur les joueurs, je ne sais pas ce qui leur faut pour se bouger les fesses… Après, les joueurs, ce sont eux qui ont les clés du camion. On est bien d’accord, je dirais que le problème est plus large. Lille et Bordeaux, ce sont deux clubs qui sont un peu malades, je pense que c’est plus large que ça […] Stéphane Martin est lucide, dépité. Après, j’ai envie de dire que maintenant il faut retenir les leçons. On le sent las comme nous tous. Là, il en a plein le… Voilà. C’est lucide, honnête, objectif. Il faut retenir les leçons maintenant ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des