Ali Benarbia : « Il aurait fallu peut-être même à la rigueur vendre les Girondins de Bordeaux quand ils étaient vraiment au top car là ça aurait attiré un gros actionnaire »

benarbia 5

Ali Benarbia est revenu sur ce qui faisait que le club attirait encore sur ces dernières années mais qui disparait petit à petit au fur et à mesure du temps. « Ce qui aidait ce club quand un moment il s’endormait, d’un coup tu avais une équipe qui le tirait vers le haut. Ça lui permettait de retrouver un peu cette image forte et de ne pas oublier que ce club-là faisait toujours partie des meilleurs, qu’en général ils jouaient beaucoup plus le titre qu’ils ne se retrouvaient entre la 5ème et la 8ème place. Malgré cela, ils se retrouvaient toujours européens à la fin de la saison. Ça lui permettait d’attirer de très bons joueurs de Ligue 1, de bons joueurs étrangers et même de bons coaches. Si progressivement cette équipe des Girondins ne joue plus l’Europe et joue le ventre mou automatiquement elle ne va pas attirer les bons jeunes, les bons joueurs et les bons coaches. Et donc elle rentre dans le rang. Ça par contre quand tu es un club comme les Girondins de Bordeaux et que tu avais l’habitude des grandes affiches, ça va être très dur. En plus tu vas perdre énormément d’engouement et énormément de supporters. Tu perds tout progressivement. Là ce qui peut arriver, c’est que les investisseurs qui aimaient bien l’ancien Bordeaux avec tous ses supporters malgré le nouveau stade, ils vont être intéressés par un autre club. Ce n’est donc peut-être pas le bon moment. Il aurait fallu peut-être même à la rigueur vendre les Girondins de Bordeaux quand ils étaient vraiment au top car là ça aurait attiré un gros actionnaire ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des