Thomas Touré : « J’aurais peut-être pu faire mieux jusqu’ici, on aurait peut-être aussi pu me donner ma chance »

Thomas Touré

Thomas Touré avait prévenu, à son arrivée au SCO d’Angers, qu’il allait manquer de rythme des suites de sa blessure contractée aux Girondins de Bordeaux (Désinsertion au niveau de l’ischio-jambier). Résultat, l’attaquant n’a eu que très peu de temps de jeu cette saison, mais pour lui le collectif passe avant tout.

« Ça s’est fait un peu sur le tard avec le SCO. Ce n’était pas facile parce que je venais d’avoir mon fils. Quand je suis arrivé ici, seul, il avait deux semaines. De passer d’un lieu où j’avais ma petite famille à un autre environnement, tout seul, j’appréhendais un peu. On ne sait pas comment on va être reçu. Mais ils m’ont bien accueilli. Aujourd’hui, ça se passe bien avec tout le monde […] Les enjeux collectifs doivent primer sur l’individuel. J’aurais peut-être pu faire mieux jusqu’ici. On aurait peut-être aussi pu me donner ma chance, mais ce sont des choix de coach. Il ne faut pas les discuter. Je pense que le staff aligne l’équipe qu’il estime la plus compétente […] Le plus important, c’est de gagner de la confiance aux entraînements et d’essayer de ne pas douter, même si c’est difficile ».

 

Le courrier de l’Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des