Gustavo Poyet : « En première, il n’y avait rien du tout, Benoit a arrêté deux ballons et c’était des tirs de 45 mètres »

bandicam 2018-04-01 15-23-29-302

 

Voici des propos de Gustavo Poyet, plus complets que ceux que nous vous avons rapporté juste après la défaite des Girondins à Guingamp.

« Parfois, au lieu d’attendre que quelque chose se passe, il faut prendre l’initiative toi-même. Après, la première mi-temps ce n’était pas bien, mais ce n’était pas mal non plus. 0-0, pas d’occasion, et des deux côtés. Il vous semble que l’équipe de Guingamp était plus dangereuse parce qu’elle attaquait, mais il n’y avait rien du tout, Benoit a arrêté deux ballons et c’était des tirs de 45 mètres. Mais c’est après le but on a montré une réaction […]  Il y a eu ce moment de douze matches sans victoire, et là cela fait six matches… S’il y a quelque chose qui se passe, cela va contre toi. Même une petite faute à cinq mètres de la surface, boum… C’est incroyable le but qu’ils ont marqué, et après c’est plus difficile : il ne faut pas attendre. Je pense que ça, c’est la définition du match. On a attendu que quelque chose se passer pour revenir et jouer. On a perdu une heure de match […] J’aurais bien voulu, pour les joueurs, que l’on marque ce second but à la fin du match. Même si c’est un match nul, même ce n’est pas le résultat qu’on était venu chercher avant le match, cela t’apporte quelque chose : ‘on est revenu dans le match alors qu’on était mené 2-0‘. Mais on n’arrive même pas à faire ça. Il y a deux-trois occasions de la tête… Même le pénalty, on ne l’a pas marqué directement, il a fallu deux-trois fois… On a besoin de cette petite chose en notre faveur, mais il faut aller la chercher, il ne faut pas attendre […] On a des joueurs spéciaux. Il ne faut pas penser à un système, à la partie technique. Il faut revenir aux basiques, aux bases du football. Maintenant, le plus simple, c’est le plus important. Il ne faut pas beaucoup compliquer parce que sinon ça va être plus dur. Et après, il faut trouver la solution tout de suite, sinon la peur va arriver, nous regarderons les résultats des autres et ce sera plus difficile ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des