Lawrence Leenhardt : « Ce serait un comble que la séance soit à la carte comme quand tout va bien… »

Lawrence Leenhardt

 

En plein débat sur les maux bordelais actuels, Lawrence Leenhardt a commenté une statistique assez révélatrice de la mauvaise saison du club, qui est que Bordeaux n’a jamais gagné en ayant encaissé le premier but cette saison. « On doit prendre en compte cette statistique. Tout d’abord, on est en mars donc cela ne s’est pas reproduit qu’une seule fois, mais toute la saison. Forcément que c’est indicatif, et c’est une base de travail pour l’avenir. Cette équipe a manqué de beaucoup de choses, mais surtout de caractère. C’est une statistique qui fait très mal. C’est un tout. Je pense quand même que c’est plus psychologique parce que les problèmes techniques tu les a plus ou moins toujours eu. On l’a regretté chaque semaine, mais cela n’empêche pas de marquer un but ou de mener au score et de s’imposer. C’est vraiment la capacité de réaction ici. Souvent, on a dit en plus que c’était une équipe à réaction, pas forcément à action. Cela ne suffit pas. C’était une petite réaction qui plus est, ce n’était pas suffisant ».

 

A ces problèmes, beaucoup de questionnements et de remises en cause, notamment au sujet du positionnement de Malcom et du système utilisé par Gustavo Poyet. La consultante réagit aussi là-dessus. « Il a ses réflexes. Il le sait aussi, et nous le savons aussi, qu’il n’a jamais été aussi bon que sur son côté droit et en étant inspiré et en grande forme. Malcom étant en-dessous de son niveau le meilleur, on cherche forcément à le mettre dans de meilleures conditions. On cherche dans tous les domaines, et cela passe aussi dans le système. C’est vrai que ce 4-4-3 tire la langue depuis plusieurs semaines. Il faut essayer de toute façon. Un système ne veut rien dire tout seul, ce sont les joueurs aussi. Il faut se souvenir quand même que Jocelyn Gourvennec était un adepte du 4-4-2 et qu’il est passé au 4-4-3 pour ces joueurs-là, qui sont les mêmes. Aujourd’hui, on entend beaucoup que ce 4-4-3 ne correspond pas à cette équipe, alors que pourtant nous sommes passés à ce système pour ces joueurs-là. Le souci est ailleurs. On sait très bien que le jeu produit et l’animation, ce n’est pas tellement le système, mais les joueurs qui en sont responsables ».

 

Enfin, elle est intervenue sur un fait récent et aperçu au Haillan : l’Intensification des séances d’entraînement. « Est-ce que cela va suffire, je ne sais pas, mais cela va jouer forcément. Bordeaux est dans une situation pas vraiment enviable. Encore une fois, il essaie et il essaie tout. Clairement, en n’étant pas satisfait des joueurs et de leurs performances, ce serait un comble que la séance soit à la carte comme quand tout va bien. Ce n’est pas seulement de dire qu’il faut qu’ils courent plus ou autre chose, une séance cela se gère, mais le manque de compétition depuis c’est quinze derniers jours est aussi important. Il faut faire monter la tension et la pression sur le groupe pour arriver remonter à Guingamp ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des