Nicolas De Préville : « Sur ces périodes un peu négatives, c’est le côté psychologique qui prend vachement le pas »

Nicolas De Préville

Nicolas De Préville est revenu sur le point de départ de cette nouvelle période de mauvais résultats après Marseille comme ça l’a été avec Paris sous Jocelyn Gourvennec« La différence qu’il y avait entre Marseille et nous c’est qu’ils avaient une vraie emprise sur le match. On n’a pas vraiment existé même si on a eu l’occasion d’égaliser à la fin sur deux, trois coups. Sur ces périodes un peu négatives, c’est le côté psychologique qui prend vachement le pas. On n’a pas un match gagné alors qu’on était mené au score. Les matches qu’on a gagnés c’est parce qu’on a mené au score et que les faits se sont bien déroulés au cours du match. On a un peu ce côté-là psychologiquement quand les choses commencent à mal tourner, on a peut-être ce manque de caractère pour soulever ça ». Un manque de caractère de l’équipe donc, quelque chose qui se travaille au fil des années pour l’attaquant bordelais. « Ça se travaille au fur et à mesure. Saisons après saisons, ce sont des choses qui arrivent même si quand on est jeune certains joueurs montrent déjà du caractère. C’est quelque chose qui je pense arrive petit à petit. Je pense que c’est aux joueurs les plus expérimentés du vestiaire d’amener le groupe à se rebeller au cours d’un match quand les choses ne tournent pas. Après on peut le faire mais parfois ça ne marche pas non plus».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des