Gaëtan Huard : « On a beaucoup trop de suiveurs, et pas le meneur pour les tirer… »

psy

Gustavo Poyet a annoncé, il y a quelques deux jours, qu’il envisageait de faire appel à un « psy » afin d’aider les joueurs des Girondins de Bordeaux. Questionné sur le sujet, Gaëtan Huard a donné son point de vue.

« Le confort… Je ne parle pas que de Bordeaux mais dans les clubs français. Si on ne passe pas par moment, c’est parce qu’on n’arrive pas à se rebeller, on tombe dans une facilité. Une faute d’inattention, du relâchement… La grinta c’est d’être en permanence en éveil et vouloir remporter tes duels. Maintenant, si tu ne veux avoir que des moutons, à un moment donné tu ne récupères que l’herbe qu’ils ont mangée, c’est tout… […] Quelqu’un qui apporte au niveau psychologie ? Si cela se fait individuellement, pourquoi pas. Si c’est collectivement, c’est plus compliqué. Cela a déjà existé, et cela existe toujours, certains clubs le font parce qu’ils ont besoin de faire ça. Peut-être que ça peut apporter un bien mais sur un collectif, je n’y crois pas trop parce qu’on n’est pas du tout sur un même plan d’égalité dans la perception des choses, dans le besoin d’avoir cet apport. Des fois, cela tournait aux fou-rires. Je l’ai déjà fait sur des séances… Sincèrement, le caractère, ça se fait dès la formation. Déjà, tu l’as dans l’état d’esprit, c’est dans tes gênes et ton éducation, et quand tu ne l’as pas tu sais tout de suite que ça va être compliqué. C’est soit tu es un meneur, soit tu es un suiveur, et aujourd’hui on a beaucoup trop de suiveurs, et pas le meneur pour les tirer… ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

https://www.goldfm.fr/2018/03/27/soir-de-foot-n124/

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des