Gustavo Poyet : « S’il y a de l’argent, ce sera plus facile pour moi »

Girondins Etats-Unis Amerique USA Investisseurs

 

Voici des propos plus complets de Gustavo Poyet, sur les investisseurs américains qui ambitionneraient de racheter les Girondins de Bordeaux. « Ces dernières semaines, on a beaucoup discuté. Tout le monde en parle, moi je ne le connais pas. On attend, c’est quelque chose qui va venir comme ça. S’il y a de l’argent, ce sera plus facile pour moi. Je sais que ce n’est pas bien de dire ça, mais ils peuvent faire la différence. Il y a beaucoup de nouveaux propriétaires qui arrivent. On va voir, on attend. Je n’ai pas de problème avec Monsieur de Tavernost ou Monsieur Martin, je n’ai pas de peur. Quand on parle de changement, souvent les gens ont peur. Moi je n’ai pas peur. Si les nouveaux propriétaires pensent que le meilleur entraîneur c’est toi, c’est leur décision. Je vais continuer quand même, avant qu’ils arrivent, d’essayer de mettre en place des choses de bons sens ».

Cela n’empêche donc pas « Gus » de se pencher sur le mercato estival, pour la saison prochaine. « On a commencé oui, c’est vraiment difficile. Ce sont des informations confidentielles à haut niveau. C’est important que cela ne sorte pas, car tu auras beaucoup de problèmes avec le groupe ensuite. C’est une chose que l’on doit demander à tout le monde de comprendre. C’est comme ça partout. Des fois, tu peux attendre un peu plus, indépendamment de ce que tu joues. On n’est pas dans les Coupes, pour la situation dans la Ligue on n’a perdu la possibilité d’accéder à l’Europe tout en étant réaliste, donc on prépare beaucoup de choses pour l’année prochaine. On attend, on va voir, il y a beaucoup de choses qui vont se passer sur les huit derniers matches ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever

Poyet invité de Soir de Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des