Gustavo Poyet : « C’est dangereux. Les changements, ce n’est pas seulement à moi de les faire, c’est tout le monde »

Gustavo Poyet et groupe

 

Gustavo Poyet, qui veut effectuer des changements aux Girondins pour la fin de saison, a constaté que les problèmes de l’équipe première étaient également les mêmes en National 3 (réserve) et en U19 (Gambardella), matches qu’il a supervisé récemment au FCGB.

« Ne pas faire jouer un joueur car il ne donne pas satisfaction, c’est une partie du changement. Il y aura beaucoup de choses à gérer, mais c’est une petite partie. Il y a aussi beaucoup de choses à dire. J’ai beaucoup regardé de National 3, deux-trois fois déjà, et la Coupe Gambardella l’autre jour. C’est la même chose, les mêmes défauts. Et ça, c’est vraiment dangereux. Pour la Coupe Gambardella de l’autre jour, c’était la première équipe. Les changements, ce n’est pas seulement à moi de les faire, c’est tout le monde. Sinon, on ne va pas y arriver. Si je suis responsable, c’est mon problème. Mais il faut comprendre qu’il y a un problème dans ces trois équipes, et ce sont les mêmes problèmes. C’est au niveau du mental, de l’attitude. On commence à parler d’un psychologue sportif, je n’ai jamais travaillé avec une telle personne. C’est la première fois que je vais essayer d’emmener quelqu’un là. Il faut trouver la personne idéale, qui comprend le football un petit peu. Sinon, on ne fait pas tout ce que l’on pourrait faire pour que les joueurs aillent mieux ».

 

L’entraineur uruguayen s’est montré déçu de Youssouf Zaydou et Aurélien Tchouaméni lors de l’élimination des Girondins en Gambardella.

« Quand un joueur s’entraîne avec la première équipe, et qu’il va jouer avec la National 3 ou avec les jeunes, je pense que le plus important pour ce joueur, c’est de montrer pourquoi tu t’entraînes toutes les semaines avec la première équipe. On peut se dire que cela sera facile. Ce n’est jamais facile le football. Surtout, quand tu es en face de quelqu’un qui sait qu’il n’est pas bon comme toi, il va faire plus de choses que toi et il faut jouer à un autre niveau. Je n’arrive pas à voir une équipe, comme je l’ai dit la dernière fois, comme si c’était le dernier match de la saison ou de sa carrière. Si nous n’arrivons pas à mettre ça dans la tête de chaque joueur avant de jouer un match, ce sera plus difficile, ce sera plus de changement ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Poyet invité de Soir de Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des