Gaëtan Huard : « ‘Stop au foot business’, et ‘on veut une équipe’, c’est complètement en contradiction »

Gaetan Huard et Stéphane Martin

 

Gaëtan Huard, questionné sur les matches à 13 heures afin de toucher par exemple le marché asiatique (comme le dernier Nice-Paris, ndlr), s’est montré « pour » car selon lui, c’est bien l’argent qui est le nerf de la guerre.

« Oui c’est une bonne chose pour le football (d’aller chercher du pognon). Je vais prendre les tribunes bordelaises pour bien les citer, Chaban à l’époque et aujourd’hui le Matmut. J’ai vu la banderole pendant très longtemps « Stop au foot business », et je vois à côté une autre banderole qui dit « on veut une équipe », c’est complètement en contradiction. Il faut de l’argent. Pour que les droits du football augmentent et qu’il y ait de la visibilité plus forte, il faut se vendre à l’international, sinon notre championnat va être le championnat médiocre de l’Europe. Si on veut revenir à la lutte avec les autres équipes européennes, et avoir des rentrées d’argent plus importantes pour faire du foot business – parce que c’est un sport qui ne marche qu’avec de l’argent privé, c’est du business – il faut laisser aller chercher de l’argent aux clubs pour avoir des recrues plus intéressantes, arriver à conserver les joueurs, et rivaliser avec les grosses équipes. Sinon tu ne rivaliseras jamais… ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Soir de Foot n°120

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des