Marius Trésor : « Ils ont été à côté de leur match »

Aurélien Tchouaméni et Zaydou Youssouf

 

Marius Trésor est revenu en détails sur la défaite des Girondins de Bordeaux U19 en huitièmes de finale de la Coupe Gambardella face à Tours. « C’était pire que les pros. Une deuxième mi-temps catastrophique. Il y a des garçons qui étaient sur le terrain, que je n’ai pas reconnu. Il y a avait un coup exceptionnel à jouer avec tous les gros qui avaient été éliminés. Je pensais vraiment, encore plus en menant 2-0 à la mi-temps… Mais il y a eu trop d’absences côté bordelais pour gagner ce match. Je ne sais pas si c’est leur jeune camarade (Thomas Rodrigues), qui les a quittés, qui était avec eux… Mais on a senti cette équipe tourangelle vraiment surmotivés, et ils nous ont posé des problèmes, parce qu’ils se sont battus sur tous les ballons alors que nous, nous avons joué comme des sénateurs […] Il y avait quand même un vent assez considérable en seconde période, et il fallait compter sur ça. En première mi-temps, on avait le vent avec nous, et on n’a pas tiré une seule fois au but. Quand tu as le vent qui souffle comme ça, si tu te mets à frapper, le ballon peut être contré… Les deux buts qu’on marque, ce sont les deux occasions que l’on a en première mi-temps ; c’est vraiment trop peu. On a senti que les tourangeaux étaient beaucoup plus présent que nous, ils avaient beaucoup plus envie. Que d’erreurs défensives en seconde période… Je n’ai pas reconnu cette équipe. Je ne sais pas si c’est le titre de Champion de France qui est lourd à porter. Déjà, en championnat, on ne joue pratiquement plus aucun rôle. Ça va être une fin de saison en roue libre, pratiquement comme les pros. Parce qu’en plus sur ce match, on avait deux garçons sur lesquels beaucoup de gens comptaient, et qui ont été à côté de leur match : Zaydou Youssouf et Aurélien Tchouaméni. Il y a même le petit Thomas Carrique aussi, qui d’habitude est très tonique et il a malheureusement pris un carton d’entrée… C’est lui qui emmène le ballon sur le deuxième but de Tours ».

 

Pour lui, les deux professionnels n’ont pas été au niveau, et ce n’est pas à leur avantage car Gustavo Poyet était présent. « Ils le savaient, mais que veux-tu dire. Ce n’est pas la première fois que Gustavo Poyet voit Youssouf, il y était contre Mérignac-Arlac. Il y a quelqu’un qui m’a dit que Youssouf n’avait pas compris, après le bon match qu’il avait fait à Nantes, qu’il ait été sorti de l’équipe… Mais ce n’était pas le même entraineur, c’était Éric Bédouet, et il y a eu un nouveau staff… Il a fait un choix ! Contrairement à avant ou pour faire signer un contrat professionnel à un gamin, il fallait qu’il ait 15 apparitions sur la feuille de match, maintenant dès qu’on voit qu’il a quelque chose il faut le faire signer de suite ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Soir de Foot n°121

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des