Marius Trésor : « J’ai vu un centre qui a permis de marquer… Ah non, c’était le midi, ça »

Bordeaux-Rennes

Bordeaux-Rennes

 

Marius Trésor, au terme de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Rennais (0-2), est revenu sur les très nombreux centres effectués par les bordelais, au nombre de 37. « D’accord, 37 centres, mais combien il y en a qui sont vraiment jouables ? Centrer pour centrer… Ça ne sert pas à grand-chose. Un garçon comme Maxime Poundjé, avec les qualités qu’il a, c’est quelque chose qu’il doit travailler. Je me rappelle Trémoulinas quand il était avec la réserve, Patrick Battiston qui avait été un ancien arrière latéral, le faisait travailler les centres… Il a est ensuite arrivé à une justesse. On marquait souvent sur les centres de Benoit Trémoulinas […] J’ai vu un centre… Ah non c’était au match de midi et demi, un centre qui a permis à Marouane Chamakh de marquer de la tête. C’était David Bellion sur corner ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des