Ali Benarbia : « Une équipe qui joue l’Europe comme les Girondins, c’est à chaque ligne des leaders avec beaucoup de caractère »

bandicam 2018-03-18 19-17-23-258

Ali Benarbia pense qu’il manque des leaders dans cette équipe bordelaise pour pouvoir tirer quelque chose de l’effectif actuel. « On parlait de Jérémy Toulalan comme leader, mais il était plus sur la fin. Et son poste, défenseur central, ne lui allait pas du tout à Bordeaux, dans une équipe qui plus est, qui avait beaucoup de mal à récupérer le ballon et attaquer. Ce club me fait de la peine. Quand tu as un club comme Bordeaux, tu construis un club pour jouer les six premières places et l’Europe chaque saison, avec déjà des leaders… Cela permet avec d’autres joueurs que tu recrutes, qui ont du talent, de s’exprimer. Quand tu n’as pas de gros leaders qui font cette ossature d’équipe des Girondins, tu pourras recruter des jeunes talents, ou prendre des jeunes du centre de formation qui sont bons, même des joueurs comme Malcom, tu ne pourras pas réussir. Qui plus est quand tu as un entraineur comme Gourvennec qui avait trouvé la combinaison l’année dernière, et qui a changé cette année, plus un Poyet qui arrive qui a changé cinq ou six fois d’équipe avec des joueurs différents à chaque poste… Tu ne peux pas avoir une continuité dans le jeu. Tu ne peux pas non plus faire de combinaisons. Une équipe joue bien et se construit sur la durée et en jouant avec pratiquement le même onze, même s’il y a un ou deux changements. Mais une équipe qui joue l’Europe comme les Girondins, c’est à chaque ligne des leaders avec beaucoup de caractère qui font l’équipe, plus des talents à côté qui peuvent s’exprimer, grâce à cette colonne vertébrale. Ce qui n’est pas le cas aux Girondins depuis trop longtemps ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des