Alexandre Mendy revient sur sa blessure et donne des nouvelles sur sa rééducation

Alexandre Mendy

 

La chaîne TV du club a réalisé un reportage sur la rééducation d’Alexandre Mendy. Ce dernier est forcément revenu sur cette terrible action… « Je fais une prise de balle, le ballon allait sortir. Le défenseur me met un coup d’épaule alors que ça ne servait à rien, du coup je n’étais pas préparé. Mon genou a tourné légèrement et je me suis blessé. J’ai senti surtout une grosse douleur. Je ne savais pas ce que c’était exactement. Du coup le lendemain le diagnostic : les ligaments croisés […] On sait qu’on est parti pour six mois. Après on espère que ça se passe bien, que ça avance plus vite que prévu, mais on sait que c’est terminé. Il faut prendre son temps, ne pas brûler les étapes. Je pense qu’avec le staff, on arrive à bien gérer ça pour revenir au meilleur niveau ».

 

Justement, il raconte le programme qu’il a avec le staff, lui qui est revenu sur Bordeaux depuis la fin du mois de février. « J’ai été voir trois chirurgiens pour avoir des avis un peu différents. Du coup, j’ai décidé de me faire opérer à Monaco. Donc opération et après j’ai passé les fêtes en famille. J’ai attaqué le CERS (centre de rééducation à Saint-Raphaël) le 8 janvier. Je suis revenu fin février à Bordeaux […] C’est dur, dur parce qu’il y a la douleur. On sait qu’on est là pour travailler, pour revenir donc on passe au-dessus de ça. Le matin quand j’arrive, c’est mobilisation le plus souvent avec les kinés, vélo pendant une vingtaine de minutes. Après, je pars sur des ateliers et je termine par de la mobilisation. L’après-midi c’est mobilisation à nouveau, un ou deux exercices, du renforcement musculaire et de la piscine […] Là, je rentre dans mon troisième mois. Je le prends plutôt pas mal. On sait qu’on est blessé, alors on travaille, on travaille… Le plus dur, c’est de voir les autres jouer. Il faut continuer à bosser, ça n’arrive que le samedi soir quand les coéquipiers jouent. Après, c’est vite oublier […] Dans un premier temps, juste le fait de courir ça va me soulager. Là, j’ai passé une étape, celle d’être sur le vélo. C’est la routine qui peut être énervante. Si tout se passe bien, je commence la course au 5ème mois et on verra pour reprendre avec le groupe à la reprise ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des