Lawrence Leenhardt : « À un moment il va falloir regarder le classement et les écarts »

Lawrence Leenhardt

Lawrence Leenhardt s’est penchée sur le prochain adversaire des Girondins de Bordeaux en championnat, le Stade Rennais. Un match qui sera quasiment synonyme de dernière chance pour accrocher le wagon pour l’Europe face à un adversaire qui ne sera pas simple à manoeuvrer. « À force de toujours repousser les échéances, à un moment il va falloir regarder le classement et les écarts. Et c’est vrai que dans leur progression, les Girondins aujourd’hui sont limités et se limitent leurs ambitions. On avait annoncé des objectifs sur les trois gros matches (Marseille, Nice, Monaco), et ils ont été décevants. Ensuite, on a misé sur ces deux rendez-vous, Angers et Rennes. Angers a été aussi une déception, donc il reste Rennes. Après, ça va vraiment être compliqué […] Une équipe, c’est aussi la forme du moment, et si on se retourne sur les derniers matches à domicile, c’est Nice un match nul avec un manque de réussite. Puis Angers où Bordeaux n’y arrive vraiment pas du tout, et donc un match nul encore. Le fait de recevoir n’est pas forcément aujourd’hui un gros avantage. Un but en quatre matches, c’est très peu, trop peu, et ce n’est pas dans les standards d’une équipe qui veut remonter sur une place européenne […] Ils sont un peu mieux, Rennes, c’est ce qui peut inquiéter les bordelais, mais on connaît Rennes : une équipe qui manque de régularité… Mais avec quand même un effectif très intéressant. On attend toujours depuis des années que ces rennais confirment quelque chose. Quand ils sont mieux, et c’est aujourd’hui le cas, cela reste une équipe très dangereuse et compliquée. Plus compliquée qu’Angers ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des