Gustavo Poyet parle de la présence de Malcom en conférence de presse, et de sa mauvaise passe

Malcom

 

Malcom est passé en conférence de presse d’avant-match pour la première fois depuis son arrivée aux Girondins de Bordeaux. Un évènement assez rare pour être souligné. Du coup, Gustavo Poyet a été questionné sur le sujet. « Il y a des fois où c’est vraiment difficile pour nous, de passer la première fois en conférence de presse où à la télévision. Ce n’est pas facile parce que peut-être que tu vas dire quelque chose qui va faire rigoler tout le monde, que tu vas passer au zapping. Alors… C’est un truc que tu as là, la peur au ventre, mais il faut y passer quand même. Ce n’est vraiment pas facile alors je suis content que ce se soit bien passé. En plus, c’est important d’écouter Malcom comme il est lui, en tant que personne, parce qu’il est jeune et il a beaucoup de responsabilités. C’est tout sur Malcom maintenant. Donc c’est bien aussi pour le connaitre personnellement […] Oui, il est mature, mais je suis sûr que si tu lui demandes s’il préfère tirer un pénalty ou passer en conférence de presse, il dirait un pénalty (rires). Moi, non, je préfère parler que de tirer un pénalty (sourire). Je ne suis pas un bon tireur de pénalty ».

 

L’entraîneur des Girondins a également évoqué les dernières moins bonnes prestations de son joueur. « Quand tu as un joueur spécial et différent, en plus quand on ne gagne pas, qu’on ne marque pas de but… Les responsabilités reviennent. Mais je pense qu’il aime ça être un joueur spécial, c’est bon pour son caractère, l’ambition qu’il a d’être un très bon joueur […] Il n’est pas perturbé, mais c’était difficile parce que c’était quelque chose de nouveau pour lui. Il fallait digérer ça, et je pense que là, il est plus tranquille. Ca va aller mieux quand même ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des