Arnaud Rouger (LFP) : « Le fumigène est festif pour les Ultras, il ne l’est pas pour le reste des spectateurs »

Fumigènes après match stade Chaban Delmas (5)

 

Arnaud Rouger, directeur des activités sportives à la LFP, en réponse aux Ultramarines qui expliquaient que la Ligue profitait des images des Ultras pour faire sa promotion, a expliqué que « contrairement à ce qu’on entend, on ne montre pas volontairement des images de fumigène à la télé. Les constructions qui sont données aux réalisateurs c’est de ne pas montrer d’incidents au sens large. Le craquage de fumigènes étant considéré comme une infraction, il ne doit pas faire l’objet d’une valorisation, pas plus qu’une bagarre en tribune, qu’un mouvement de foule ou qu’un envahissement de terrain. En revanche, tout caractère festif d’un tifo en ouverture du match, oui, évidemment […] Le fumigène est festif pour les Ultras, il ne l’est pas pour le reste des spectateurs, parce qu’il peut incommoder. Et nous, on est favorables à ce qu’il y ait de plus en plus de public dans les stades […] On n’est pas là pour aseptiser les tribunes mais pour que les gens prennent du plaisir. Si on tourne la tête pour regarder un tifo, est-ce qu’on le fait plus s’il y a un fumigène dedans ? Pas sûr ».

So Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des