Brahim Thiam : « Il se plaignait d’une faute, mais il n’y a pas d’énorme faute… »

bandicam 2018-03-02 21-23-43-024

 

Brahim Thiam, commentant la rencontre entre l’AS Monaco et les Girondins de Bordeaux pour beIN Sports, est revenu sur les erreurs défensives bordelaises qui ont empêché le FCGB de ramener un bon résultat de la Principauté. « Le point qu’avait soulevé Gusto Poyet en avant match, c’était l’équilibre. Et ces pertes de balle, en phase de construction pour les bordelais, ont été assez pénalisantes. Quand tu remontes le ballon, que le bloc remonte, et que tu perds le ballon comme Valentin Vada… Il se plaignait d’une faute, mais il n’y a pas d’énorme faute, c’est qu’il est mal placé en étant dos but, puis il perd ce ballon… Derrière, avec la qualité de passe de Lemar, l’appel de balle de Jovetic, tu es puni, sur une action de construction. Le second but encaissé, c’était une phase statique où ils ont été en difficulté, comme ça avait été le cas depuis le début du match sur les longs ballons. Poyet cherche l’équilibre, entre l’offensif et le défensif, et c’est là que le bât blesse pour les bordelais […] Je me suis arrêté sur le second but encaissé, où il y a un peu d’apathie défensivement. On voit Poundjé qui oublie le marquage dans son dos, Paul Baysse qui sort un peu tardivement… Ce sont des petits détails défensifs qui empêchent Bordeaux de revenir avec un résultat de Monaco ».

BeIN Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des