Stéphane Martin : « Si Mariano avait pris deux matches, sincèrement non, on n’aurait pas été aussi en colère »

Malcom

 

Le Président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, s’est exprimé sur la dernière décision rendue concernant Malcom, à savoir le maintien de sa suspension de deux rencontres. « On a épuisé tous les recours donc c’était sans Malcom contre Monaco. On est surpris et agacés depuis le début, on a essayé jusqu’au bout, maintenant on passe à autre chose. C’est vrai qu’on pensait sincèrement être dans notre bon droit et avoir les arguments, donc on a épuisé tous les recours possibles. On ne va pas se taper la tête contre les murs… Si Mariano avait pris deux matches pour son match contre Toulouse, sincèrement non, on n’aurait pas été aussi en colère. Fondamentalement, on ne peut pas dire que les fautes soient évidentes ni dans un cas ni dans l’autre. On était parti du principe, et ce n’est pas une théorie complotiste, qu’il y avait une jurisprudence qui consistait à dire que s’il y avait un doute, ils s’abstenaient… Pour nous c’était le même cas. Deux matches, en plus je trouve que c’est beaucoup… C’est tant pis pour nous, on n’avait qu’à pas faire appel (sourire). Deux c’est beaucoup parce que s’il est pris sur le vif, c’est un carton jaune. Deux matches, c’est six cartons jaunes… Ça fait un peu lourd. Mais si les deux joueurs avaient pris un match, on se serait arrêté là ».

 

Canal+Sport

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des