Marius Trésor : « A mon époque, quand Gigi n’était pas là ça se sentait, mais ça ne t’empêchait pas de gagner… »

Malcom

 

Marius Trésor, questionné sur l’importance de Malcomen témoigne les statistiques des Girondins quand il n’est pas là – a expliqué qu’il y avait bien une dépendance cette saison. « Depuis un bon bout de temps, à chaque fois qu’il n’a pas joué, on n’a pas marqué… Donc c’est qu’il nous manque quand il ne joue pas. Je pense qu’avec sa façon de jouer, il aurait peut-être posé beaucoup plus de problèmes à son vis-à-vis face à Nice. Ça aurait été beaucoup plus costaud… En plus il a envie de montrer aussi qu’il est toujours là, donc ça aurait été un poids supplémentaire pour nous… Mais j’aimerais que cette statistique de dire que lorsqu’il ne joue pas, on ne gagne pas, que ça s’arrête […] A mon époque, quand Gigi n’était pas là, ça se sentait, mais ça ne t’empêchait pas de gagner les matches. Quand il n’était pas là tu avais Tigana, Martinez, Girard, Lacombe, tu avais du monde, ça compensait. Tu ne dépendais pas vraiment d’un seul joueur comme c’est le cas avec Malcom […] Quand il y avait un joueur important qui manquait, on discutait entre nous pour dire qu’il fallait compenser cette absence, qu’il fallait qu’on gagne pour faire comprendre qu’on pouvait faire sans lui. C’est un sentiment qui te permettait de rentrer dans le match avec l’envie de montrer qu’il était important, mais qu’on pouvait aussi gagner sans lui ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des