Xavier Domergue : « On le sent très, très proche de ses joueurs »

Xavier Domergue évoque la joie de vivre et de jouer qu’a apporté le technicien uruguayen Gustavo Poyet dans un contexte bordelais qui était compliqué. « Cette joie, c’est ce que l’on ressent lorsque l’on discute avec les joueurs de l’effectif bordelais. C’est cette joie de vivre qu’il a amené au quotidien. Et puis cette communication surtout. Il échange, il parle énormément avec son groupe lors des séances d’entraînement mais pas simplement. On le sent très, très proche de ses joueurs ».

Le journaliste a également vu un changement s’opérer chez Benoît Costil depuis le début d’année, des performances digne d’un capitaine fraichement nommé. « De par ses nouvelles responsabilités, avec ce brassard de capitaine, on l’a vu décisif depuis cette année 2018. Les chiffres parlent pour lui. C’est le deuxième gardien qui a le pourcentage de tirs arrêtés le plus importants, après Alphonse Aréola, qui est moins exposé bien sûr que lui. C’est très significatif. On l’a vu traverser une période compliquée. Au match aller, c’est Jérôme Prior qui était titulaire lors de ce choix assez fort de Jocelyn Gourvennec. Aujourd’hui, il est en train de rayonner de nouveau dans les buts bordelais […] Il doit garder l’Équipe de France dans un coin de sa tête. Il a tenu. Aujourd’hui, il a tenu à se replacer principalement sur ses prestations. Il s’est remis en question personnellement sur ce passage à vide. Il est aussi bien de pointer du doigt tout le secteur défensif des bordelais. Il y a cette belle aventure qui va arriver dans quelques mois avec cette possibilité d’être dans le groupe France pour disputer ce Mondial 2018. Bien entendu que cela doit être dans un coin de sa tête ».

 

BeIN Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des