Jaroslav Plasil : « Ça laisse des regrets quand on tire plus d’une vingtaine de fois au but et qu’on cadre quasiment la moitié »

Réagissez à l'article ↓

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des