Ali Benarbia : « Cela fait partie du jeu, la simulation fait partie du football ! »

Malcom

 

Ali Benarbia est revenu sur la simulation du milieu de terrain des Girondins de Bordeaux Malcom face à Lyon, mais surtout sur la difficulté d’une décision après coup. Preuve en est avec la différence de peines entre le bordelais et le lyonnais Mariano Diaz. « On essaye d’aller chercher tellement plus loin dans l’arbitrage, qu’à force de chercher tu te rends compte qu’on n’a pas la solution. On ne l’aura jamais. Pour revenir à la vidéo, ce serait quand il y a un carton jaune, voire un carton rouge, et là l’arbitre peut être autorisé à vérifier s’il a simulé ou non pour avoir une grosse sanction derrière. Si sur le terrain l’arbitre ne l’a pas vu, le jeu se déroule et c’est terminé, on n’y revient pas ! […] Cela fait partie du jeu, la simulation fait partie du football ! […] Là on en parle parce que c’est Lyon, même les arbitres se disent avant les matches ‘putain, ce soir j’arbitre Lyon, il ne va pas me manquer l’autre (Jean-Michel Aulas)’. Quand c’est Paris, Marseille, ou Lyon, automatiquement l’arbitre est sous tension… ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des