Marius Trésor : « On disait que depuis le début de la saison Bordeaux avait été inefficace sur les coups de pieds arrêtés et là l’axe central te fait marquer deux buts »

Marius Trésor

Marius Trésor a été bluffé par le but marqué de la tête sur coup de pied arrêté par Jules Koundé et notamment sa détente. Les Girondins semblent également être un peu mieux sur les derniers matches au niveau des coups de pied arrêtés.  « Jules Koundé s’élève bien. Il est au-dessus de son adversaire. C’était peut-être ma façon de faire quand j’étais défenseur, je n’étais jamais dans les 5m50 comme font les joueurs maintenant. Quand on arrive lancer, qu’on prend son élan, automatiquement par rapport au garçon qui est statique… Jules n’est soit disant pas très grand, à un certain moment on disait qu’il ne pouvait pas jouer défenseur central parce qu’il n’était pas assez grand… Mais tu as vu à quelle hauteur il est monté ? Il arrive lancer, il a pris son élan et il balaye tout sur son passage. Dans le même match, le troisième but, c’est Pablo qui dévie encore de la tête. On disait que depuis le début de la saison Bordeaux avait été inefficace sur les coups de pieds arrêtés et là l’axe central te fait marquer deux buts […] J’espère qu’ils l’ont travaillé. Quand tu as des garçons qui sont potentiellement bons dans le domaine aérien, c’est tout à fait normal qu’on les fasse travailler. On sait qu’il y a beaucoup de matches qui se jouent, que ça soit offensivement ou défensivement, sur des coups de pieds arrêtés. Tu vas aller à Marseille. Tu sais que dans cette équipe marseillaise tu as des garçons comme Thauvin, Payet, qui ont une justesse technique, qui sont capables. Et de l’autre côté, tu auras dans la surface Rami, Rolando, Gustavo. Ce sont des choses que tu es obligé de travailler à l’entraînement. Je me rappelle qu’avec Aimé Jacquet, on le faisait régulièrement. Il y avait des séances où c’était du travail défensif ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des