Benoit Costil : « Nico, comme moi, avons eu une période d’adaptation plus longue qu’on ne l’espérait »

Nicolas De Préville

 

Benoit Costil, le gardien et capitaine des Girondins de Bordeaux, a été questionné sur ce qui avait changé au club depuis quelques matches et la fameuse remontada bordelaise. « C’est difficile de dire ce qui a changé parce qu’il y a eu beaucoup de bouleversements il y a peu de temps au club. Je dirais que depuis début janvier, on a retrouvé des bases défensives avec un bloc qui défend bien, et cela ne nous empêche pas d’attaquer. Il y a aussi le niveau individuel des joueurs ; on est plus à notre niveau qu’on ne l’a été durant six mois. Cela fait beaucoup de différence. Après, il y a la réussite aussi oui, mais il en faut. Je crois qu’on n’a pas été vernis sur les cinq premiers mois. Ça ne fait pas tout, mais on s’est retrouvé dans une situation très délicate avec, au-delà de nos performances qui auraient dû être meilleures, des décisions qui ne nous ont pas été favorables. Là, ça tourne mieux… Il y a la décision contre Lyon qui a fait pas mal de bruit, ce qui ne nous enlève pas notre mérite parce qu’on a fait un très bon match. Il y a le match contre Strasbourg, où le coup franc de Lala faisait poteau rentrant. Amiens aussi, je ne sais pas comment ils ont fait pour la louper en première mi-temps (Fofana)… Il y a ce brin de réussite, oui, et tant mieux ».

 

Ce qui est a été refait surtout, c’est au niveau de l’équilibre de l’équipe. « Gaëtan a été blessé très longtemps sur ce début de saison. Il y a eu la blessure d’Alex Mendy aussi, il ne faut pas l’oublier. Nicolas De Préville, comme moi, avons eu une période d’adaptation plus longue qu’on ne l’espérait, que le club l’espérait aussi. Ça n’a pas été simple, cela mieux maintenant. Malheureusement, on aurait préféré performer plus tôt, mais c’est comme ça. Au niveau de la charnière centrale, je ne peux pas trop revenir sur les épisodes qui se sont passés avec le départ malheureusement de La Toule en même temps que le coach. Après, c’est une équipe qui a été modifiée quand même avec un changement de défense quasiment, trois défenseurs sur quatre ne jouaient pas beaucoup ou n’étaient pas là. Il y a eu l’arrivée de ‘Sou’ Meïté, l’arrivée de Martin Braithwaite. C’est, entre guillemets, une autre équipe ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des