Eric Di Méco : « Si Malcom prend une suspension alors que Diaz n’a rien pris, il va encore y avoir embrouille »

bandicam 2018-01-28 17-30-08-549

 

En rebondissant sur des propos de son confrère Christophe Dugarry, le consultant Eric Di Méco a commenté à son tour la simulation ridicule de Malcom face à l’Olympique Lyonnais.

« Dans l’After, ils ont très bien expliqué que la simulation faisait partie du foot. Cela peut s’entendre. Mais il n’empêche que, j’ai souvent dit que c’était le cancer du football. Avant d’arriver à l’arbitrage vidéo, je pense que l’on peut énormément aider les arbitres. Ils sont abusés seulement sur ces actions, ces actions litigieuses, sur des penlatys où les mecs tombent comme s’ils avaient pris un coup de fusil. J’ai entendu Franck Leboeuf, c’est sûr que quand tu es défenseur et que tu vois un attaquant qui simule comme ça, tu as juste envie de lui sauter dessus à pieds joints. On a forcément du mal à être raccord sur ces idées-là. Avant d’arriver à la vidéo, je pense que sanctionner ces tricheurs-là aurait permis de nettoyer les surfaces et de faciliter l’arbitrage. Je pense que l’on aurait pu passer par cette étape-là avant d’arriver à l’arbitrage vidéo. Les anglais le font. Après, c’est sûr qu’il y a toujours des polémiques, encore avec les sanctions. Le problème qu’il y a, que ce soit sur l’arbitrage en temps réel ou que ce soit sur l’arbitrage après coup, c’est d’être cohérent dans la sanction. Si Malcom prend une suspension alors que Diaz n’a rien pris, il va encore y avoir embrouille. T’imagines que l’on devrait juger une action en temps réel que l’on n’arrive même pas à juger après coup ? C’est terrible. L’harmonie des sanctions est aussi au cœur des débats. J’attends de voir. Je pense qu’il faudrait éradiquer la tricherie, parce que ça c’est de la tricherie. Et tu verras que l’arbitrage sera tout de suite plus facile ».

RMC Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des