Vikash Dhorasoo : « C’est une vraie différence d’être à 1-0 ou 2-0, surtout quand c’est injuste »

Malcom

 

Sur le sujet du penalty obtenu par Malcom – sur simulation – face à Lyon avec les GirondinsVikash Dhorasoo a expliqué qu’il était compliqué de sanctionner un joueur pour cet acte. « Ils étaient menés 1-0 par Bordeaux, ils ne jouaient pas très bien en première mi-temps, donc ils ont été punis sur ce premier but et sur le deuxième aussi. Mais évidemment, quand tu prends un deuxième but, tu as moins l’espoir de pouvoir revenir au score, ça complique la situation. C’est une vraie différence d’être à 1-0 ou 2-0, surtout quand c’est injuste. Moralement c’est assez dur à encaisser. Mais voilà, ils étaient quand même menés 1-0 […] Là, sur Malcom, c’est flagrant, mais à quel moment c’est flagrant ou non ? Il y a des simulations où ça peut être au final un coup au visage. Est-ce qu’on siffle la simulation ? Est-ce qu’on punit le gars ? Je suis contre créer une commission pour sanctionner les simulateurs. Il y a plein de moments où vous pensez que c’est de la simulation, mais il y a parfois un moment où on anticipe un tacle, parfois on peut prendre le risque de se blesser et on se laisse tomber. Si c’est un mec qui fait 1.80m et 90kg, qui me bouscule, moi je ne tiens pas debout… Malcom, d’accord, c’est flagrant, mais il y a plein d’autres situations qui sont compliquées. Parfois, je me suis roulé par terre, j’avais l’impression qu’on m’avait cassé la jambe et derrière je courais de nouveau comme un lapin… Tout le monde disait que j’avais simulé parce qu’on m’avait juste mis un coup de bombe, mais j’avais vraiment mal ! Parfois aussi, je n’avais pas mal, je n’avais rien. Oui, parfois j’ai simulé ! Mais on ne va pas punir à chaque fois que je suis tombé, sinon je n’aurais pas beaucoup joué ! ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des