Gutavo Poyet : « Même à dix, on est resté placé, on a fait les choses facilement, c’est très important »

bandicam 2018-01-28 19-21-08-751

 

Suite à l’éclatante victoire bordelaise à domicile face à Lyon (3-1), le nouvel entraîneur bordelais Gustavo Poyet est revenu sur les points forts de ce match, avec beaucoup de satisfaction envers ses joueurs. « La première mi-temps reste le plus positif. La deuxième mi-temps c’était dans le mental. Tu gagnes contre Lyon chez toi, il reste 45 minutes, tu as toujours cette possibilité de marquer ce quatrième but, mais tu dois défendre. On était là, on était bien, on a essayé de ne pas donner des occasions de buts faciles à Lyon, comme des cadeaux. C’était les trois-quatre coups-francs, qui ont été difficiles. C’était compliqué pour Lyon d’entrer dans la surface tout seul, ça c’est important. En plus, ne sais pas si vous avez vu, mais nous étions à dix secondes de changer Otávio. Il était là, mais nous n’avons pas pu. Mais quand même, à dix, on est resté placé, on a fait les choses facilement, c’est très important ».

Dans cette conférence de presse d’après-match, la question du discours lui a aussi été posée. Il a souhaité resté mystérieux sur le sujet, en évoquant aussi le travail de ses joueurs. « J’aimerais bien vous dire ce que je leur ai dit avant le match, mais je ne peux pas. Je préfère le garder pour moi. On a beaucoup travaillé. Il faut trouver l’équilibre, de la tension pour défendre, du caractère, mais aussi il faut être tranquille pour jouer. Ce n’est pas possible de jouer avec de la qualité si tu es tendu tout le temps. Ce n’est pas facile. Mais quand même, et surtout en première mi-temps, les joueurs ont été forts. Ils ont trouvé cet équilibre […] A la fin du match, je leur ai dit ‘bien joué’. Il faut que je paye quelque chose ce soir. C’est à moi de payer cette semaine, pour que l’on mange quelque chose tous ensemble ».

 

 

Le Club

Retranscription Girondins4Ever

 

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des