Benoit Costil parle des changements dans le staff, de Gustavo Poyet, de Paolo Fernandes…

Paulo Grilo et Benoit Costil

Paulo Fernandes et Benoit Costil

 

Lors de la conférence de presse, Benoit Costil a donné son sentiment après ce changement de staff à la tête des Girondins de Bordeaux. « Je dirais que ça fait partie de la vie d’un joueur de foot, d’une carrière. Des changements d’entraîneurs en cours de saison, ça peut arriver. J’espère que ça n’arrive pas trop souvent dans une carrière parce que ce n’est pas forcément bon signe. Ca veut dire que la situation n’est pas celle qui était espérée. Ca fait partie d’une carrière. Il faut repartir avec un contexte un peu différent, avec de nouvelles personnes. Il faut avancer ».

 

Concernant son nouvel entraîneur, Gustavo Poyet, Benoit Costil explique qu’« il faut faire attention aux questions et surtout aux réponses parce que souvent on a tendance à dire des choses, par exemple ‘on travaille’, mais on travaillait bien aussi, on travaillait bien avant. Donc on continue à travailler avec les spécificités du nouveau coach. Des spécificités tactiques, des demandes précises qu’on essaye de mettre en place. Je ne peux pas rentrer dans les détails, je ne peux pas donner d’informations (sourire) à l’adversaire parce qu’évidemment on a travaillé sur le match de Lyon de ce week-end. Après, c’est quelqu’un qui parle beaucoup aux joueurs, un sud-américain […] Il parle en français sur le terrain. Après, vous imaginez bien que quand il parle à Otávio ou à Malcom, ils vont parler dans leur langue en tête à tête, c’est logique. Mais sur le terrain, ça parle français ».

 

Mais ce n’est pas tout puisque Gustavo Poyet est aussi arrivé avec un nouvel entraîneur des gardiens, Paolo Fernandes. « C’est vrai qu’il y a un nouveau membre dans le staff, enfin il y a plusieurs nouveaux membres déjà dont un membre qui est plus proche des gardiens de but. On travaille avec un élément en plus. En soit, ça ne change pas grand chose. Il y a Franck qui fait les entraînements, il y a l’analyse en plus de Paolo. Sur ce que j’ai pu voir depuis une semaine, c’est Franck qui gère les entraînements. Maintenant, au niveau des rôles de chacun, je crois qu’il y a le coach qui passe après moi (en conférence de presse), donc vous pouvez lui demander, je pense qu’il sera plus à même de répondre à cette question (rires) ».

 

Est-ce que tous ces changements permettront à l’équipe de passer à autre chose ?. « Je dirais qu’il faut être respectueux de ce qui a été fait avant parce qu’il y a eu de bonnes choses, des gens qui ont travaillé, qui ont fait du bon travail et qui ont passé beaucoup de temps ici. Il faut être respectueux de ça. Maintenant oui, entre guillemets, il faut ‘passer à autre chose’ dans le sens où l’on se doit d’avancer, de faire en sorte d’avoir des résultats. De remonter au classement pour avoir un classement plus digne d’un club comme les Girondins ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des