Philippe Fargeon : « Le palmarès ne fait pas le niveau. Vous prenez le meilleur de France, il part au bout d’un an et demi… »

Gustavo Poyet

Gustavo Poyet

 

Philippe Fargeon a réagi à la nomination au poste d’entraineur des Girondins de Bordeaux, de Gustavo Poyet« L’entraineur de Nantes, Claudio Ranieri, est un grand entraineur, mais n’a jamais rien gagné, à part avec Leicester. Pour un club qui devait descendre, il gagne le championnat derrière. Le palmarès ne fait pas le niveau. Ce qu’on veut, c’est un entraineur qui puisse repartir sur de bonnes bases. Il annonce qu’il aime le jeu, tant mieux, on va voir, c’est super intéressant. On veut surtout que cette équipe soit à sa place. Après, concernant le choix… Vous venez de prendre le meilleur entraineur de France, et il part au bout d’un an et demi, donc… Laissons la chance à ce nouvel entraineur, laissons lui montrer qu’il peut commencer son palmarès à Bordeaux ».

 

Un nouvel entraîneur, à la place de Jocelyn Gourvennec, alors que le groupe vivait bien avec « Joce ». « Ce sont des professionnels. C’est un choix difficile pour tout le monde. Un nouvel entraineur arrive, donc il faut se montrer d’abord, montrer qu’on est capable de jouer. Cela donne envie à ceux qui étaient moins titulaires que les autres de se montrer. Peut-être que certains vont réagir en se disant qu’ils étaient sûrs de jouer avec Jocelyn Gourvennec et que maintenant il va falloir se montrer. Ça va remotiver tout le monde. Ca rebat les cartes, complètement. La chance est désormais ouverte à tous. Il va y avoir les surprises du chef aussi, peut-être pas tout de suite mais petit à petit il va y avoir des surprises. Parce que lui aussi va vouloir mettre son emprunte ».

 

Quant à sa volonté de jouer rapidement vers l’avant, et ne pas avoir une possession stérile ? « Si on veut essayer de comprendre ce que dit l’entraineur sur le jeu qu’il veut, cela veut dire qu’on va jouer beaucoup plus haut. On va peut-être faire un pressing plus important, notamment à la maison. On devrait toujours faire un pressing quand l’adversaire a une touche près de ses but, parce qu’on récupère à chaque fois le ballon ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Soir de Foot n°83

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des