Corinne Diacre, de passage au Haillan, parle de la section féminine des Girondins

Corinne Diacre

Corinne Diacre

 

Corine Diacre, la sélectionneuse de l’équipe de France féminines, était il y a quelques heures, de passage au Haillan. Elle a expliqué la raison de sa présence dans le lieu d’entrainement des Girondins de Bordeaux. « Ca fait partie de mes visites de clubs depuis ma nomination. C’est les Girondins aujourd’hui, un club que je connais très bien même si aujourd’hui il y a quelques travaux. Ca fait partie de mes visites clubs et ça va me permettre d’échanger avec Jérôme (Dauba) autrement que avant ou après un match ».

 

L’ancien joueuse professionnelle a d’ailleurs donné son avis sur la section féminine du FCGB. « C’est une équipe qui évolue, qui progresse. Moi déjà ce que j’apprécie bien, c’est de voir cette équipe féminine complètement ancrée avec le centre de formation. On sait vraiment que derrière il y a un projet club. Ce n’est pas les filles d’un côté, les garçons de l’autre. Elles ont vraiment leur place dans le club. C’est bien parce que quand on connaît les Girondins, ça a mis un peu de temps quand même. Mais tout vient à point à qui sait attendre. Il ne faut jamais désespérer. Il y a un beau projet. En plus avec les travaux, je pense que ça sera encore mieux à partir de la saison prochaine. Concernant cette équipe, je crois déjà que l’objectif c’est de se maintenir dans l’élite et puis de voir après sur les prochaines saisons si elles seront capables d’accrocher une place pour l’Europe. On espère nous aussi au niveau de la France obtenir un troisième billet mais ça ne sera pas pour tout de suite. Il y a quelques joueuses que je suis aussi, notamment depuis janvier, avec les prêts de deux autres joueuses qui viennent d’intégrer cette équipe« .

 

Nos joueuses ont-elles une chance d’être sélectionnées en équipe de France ? « Oui. Nadjma Ali Nadjim a joué contre l’Allemagne. C’est une première apparition. Il lui reste encore du travail à faire mais elle le sait. Je sais aussi qu’elle est très, très bien dans son club aujourd’hui. La porte est ouverte à tout le monde. Vous savez, la Coupe du Monde, c’est dans un an et demi. C’est proche et en même temps c’est loin. Ca va permettre à certaines j’espère en tout cas d’exploiter leur potentiel. Je sais que certaines sont venues pour chercher du temps de jeu. Maintenant à moi d’observer et de bien ouvrir les yeux ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des