Stéphane Martin : « Soit les gens aiment l’eau froide, soit le Titanic n’est pas si mal… »

ok romain

AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH

 

Christophe Dugarry a forcément demandé clairement, à Stéphane Martin hier dans son émission, où était le problème aux Girondins de Bordeaux. Le Président répondit que « le problème, c’est qu’on n’a pas de résultats, pas les résultats qu’on devrait avoir. C’est sûr que dans les années où ça ne marche pas, c’est compliqué. On n’est pas non plus le seul club où les résultats ne suivent pas. On avait monté une équipe dont on pensait qu’elle avait les qualités, qu’elle était faite pour jouer la 5ème ou 6ème place, voire mieux. Ca on l’a dit, et on le pensait. Les résultats n’ont pas suivi. Je ne pense pas qu’on en est là parce qu’il y a trop de brésiliens dans le vestiaire… ».

 

Alors, le FCGB a t-il l’envie de désormais faire les choses différemment pour mieux travailler. Le Président Martin répond qu' »il y a des choses qui ont changé quand même. Vous ne considérez peut-être pas qu’il a des compétences mais il y a Ulrich Ramé qui est quand même maintenant depuis un an et demi directeur sportif. La cellule de recrutement est fréquemment épinglée. On peut toujours améliorer des choses. Sur la formation par exemple, je suis désolé Christophe mais je vais dire franchement les choses, très souvent on attaque la formation mais si on regarde les faits, on sort quand même des joueurs. Alors on est d’accord qu’on n’est pas au niveau de Lyon, on ne sort pas des joueurs du top niveau comme on a pu le faire à un moment donné comme Lizarazu, comme vous, Trémoulinas, Planus, Chamakh… On n’a peut être plus le top du panier. Ce n’est pas pour faire des lauriers ou faire plaisir au centre de formation mais je trouve ça dur d’attaquer le centre quand on classé à la 4ème place française et qu’on sort quand même des pros. Alors peut-être pas le top, c’est vrai. L’an dernier on a quand même été Champion avec les U19 donc on peut espérer qu’avec cette génération-là on sorte plus de tops joueurs. Maintenant, il y a un bon point et ça fait partie des modifications qui ont été faites, c’était de resserrer le groupe des jeunes justement dans cette optique là de dire qu’on allait faire plus dans l’excellence de très haut niveau. Ca, c’est en cours. La génération des 1999, 2000, avec Aurélien Tchouaméni qui est du début des années 2000, il y a vraiment du talent et on espère du très haut niveau. Après aujourd’hui, dès le recrutement des très jeunes, il y a aussi tout simplement une question d’argent. Il ne faut pas non plus… Il n’y a pas que la compétence, il n’y a pas que le coup d’œil. On peut avoir le coup d’œil mais dès 14-15 ans… On ne va pas dire qu’on est sur le marché des transferts, on ne va pas payer 20 millions d’euros comme quand on veut acheter un avant centre mais il y a déjà un critère financier. Dès les 14, 15 ans, le fait de ne pas être dans les premiers budgets, ça te pénalise. C’est pour ça que je trouve sincèrement que sur le centre de formation je tiens à les défendre. Je trouve ça un peu dur, je le dis comme je le pense. On peut toujours s’améliorer dans la cellule de recrutement, la direction sportive… Moi je suis là depuis seulement quelques mois, c’est sûr que je ne vais pas dire que j’ai un CV de plus de 15 ans dans le foot, donc il y a certainement des choses à améliorer. Mais le club n’est pas non plus à l’agonie. Parfois, c’est présenté comme ça… On a l’impression que c’est le Titanic mais il ne faut pas exagérer non plus. Il y a plein de choses qui marchent bien. Quand j’ai vu qu’on avait le poste d’entraîneur à pourvoir, j’ai vu qu’on avait pas mal de sollicitations. Soit les gens aiment l’eau froide, soit le Titanic n’est pas si mal. Il y a certainement des choses à améliorer dans les critiques que vous faites. Certaines sont fondées, d’autres sont exagérées. Le foot est ultra-médiatisé, et quand ça ne marche pas, il y a tout qui est rejeté ».

 

RMC

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des