Benoit Costil : « C’est quand même dommage d’attendre ce genre d’événement pour réagir »

Benoit Costil et Jocelyn Gourvennec

Benoit Costil et Jocelyn Gourvennec

 

Après la victoire des Girondins à Nantes, Benoit Costil a tenu à souligner la prestation de sa défense. « Pablo a été très bon, comme Jules (Koundé), comme toute l’équipe. Comme Max (Poundjé), Youss(ouf Sabaly). Tout le monde a fait une grande partie, a été très généreux dans l’effort. Tant mieux, quand on est comme ça on mérite ce qu’on a eu ce soir ».

 

Maintenant, le FCGB va devoir gagner en régularité. « On ne sait pas trop sur quel pied danser, on est un peu irréguliers. C’est ce qui nous fait défaut depuis un petit moment. Cette équipe a de grandes qualités en termes de football, et elle est capable de mettre un haut niveau en termes de détermination. Maintenant, ce sont des choses qu’il va falloir répéter ».

 

Quant à la question du fameux choc psychologique, avec le départ de Jocelyn Gourvennec ? « Choc psychologique ? Je ne sais pas. C’est difficile pour moi de me prononcer sur ça. Ce serait être critique à l’égard de l’ancien staff. Peut-être qu’on aurait gagné aussi avec le staff de Jocelyn Gourvennec […] C’est très dommage si on doit attendre qu’il y ait un coach et un staff qui se fassent virer… Il faut savoir les répercutions que cela peut avoir pour la famille. Ils ont des femmes, des enfants, et c’est quand même dommage d’attendre ce genre d’événement pour réagir. Du coup, je ne parlerais pas de choc psychologique ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des