Habib Beye : « Gustavo Poyet, personne aujourd’hui ne peut dire si c’est une bonne idée »

Poyet

Poyet

 

Habib Beye est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux à Nantes et surtout le but de Nicolas De Préville. « Il est magnifique ce but. Il s’élève plus haut que tout le monde. Il la remet d’où elle vient et il arrive à garder une certaine puissance. Il prend à contre pied le gardien nantais qui reste un peu sur ses appuis sur le côté droit et c’est difficile pour lui d’aller chercher le ballon ».

 

Puis le consultant est revenu sur le choix du FCGB de se séparer de Jocelyn Gourvennec. « C’est le lot de tous les entraîneurs aujourd’hui. Malheureusement, quand vous avez une spirale aussi négative et aussi longue, vous n’êtes pas à l’abri de vous faire limoger. C’est malheureusement la difficulté du métier. Moi, je me rappelle quand même qu’en 2017 c’était l’un des meilleurs entraîneurs de Ligue 1 avec son équipe qu’il arrive à mettre sur le podium. Ca montre qu’il a des qualités. C’est vrai que cette spirale devenait longue et malheureusement les dirigeants ont décidé de changer. On verra si dans le futur c’était un bon choix. Gustavo Poyet, on ne va le savoir que dans la futur si c’est une bonne idée. Personne aujourd’hui ne peut dire si c’est une bonne idée ».

 

Dominique Armand ajouta que « même Costil a eu des mots très forts après le match. Oui, le club était partagé. Même au niveau des dirigeants… Ils l’ont écarté, pas vraiment de gaieté de cœur. Poyet, c’est un entraîneur qui a des expériences dans différents footballs, c’est quelqu’un qui parle français aussi. Ca s’est réglé sur des soucis financiers. A salaire à peu près égal, il n’y avait pas d’indemnité pour Poyet ».

Canal+

Retranscription Girondins4ever

 

Gustavo Poyet

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des