Nicolas De Préville : « Je suis déçu de marquer quand il part, j’avais beaucoup d’affection et de respect pour cet homme »

bandicam 2018-01-20 17-27-19-679

 

Nicolas De Préville est revenu sur le départ de Jocelyn Gourvennec. Il a retenu sa joie sur son but justement à cause du départ de « Joce ». « Ça a été une semaine particulière comme on a appris le licenciement du coach, vraiment quelqu’un de bien que tout le monde appréciait. C’est malheureux parce que ça n’a pas fonctionné comme on le voulait. Maintenant, c’est les aléas d’une saison. C’est dur, ce n’est pas facile, mais il fallait surtout rester unis, de garder une unité, faire des matches costauds, et on l’a fait contre Nantes […] C’était une joie mesurée oui, parce que c’était une semaine particulière. Le coach est parti, j’avais beaucoup d’affection et de respect pour cet homme-là, pour le coach qu’il était. Je suis déçu de marquer quand il part. Mais c’est les aléas d’une carrière et d’une saison. Cela ne se voit pas sur ma tête au moment du but, mais je suis quand même content de marquer ».

 

L’attaquant bordelais a également commenté l’arrivée de Gustavo Poyet. « Je le connais de nom parce qu’il a fait une belle carrière en tant que joueur. En tant qu’entraineur, je sais qu’il était en Angleterre puis aussi au Bétis Séville parce que j’ai un ami qui joue là-bas. On va apprendre à le découvrir, dès lundi surement […] Le départ du coach Gourvennec, c’est dans un coin de notre tête parce que c’est tout frais, mais maintenant on est des professionnels et dès qu’on sera sur le terrain, on ne pensera plus au négatif et on ne pensera qu’à aller de l’avant ».

 

Canal+

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des