Stéphane Martin : « On voulait aussi quelqu’un qui s’engage sur 18 mois et non pas seulement six »

Laisser un commentaire