Landry Nguemo : « C’est facile de s’oublier à Bordeaux, il n’y a pas de pression »

Landry Nguemo pied sur ballon
Landry Nguemo pied sur ballon

Landry Nguemo s’est exprimé sur la situation des Girondins de Bordeaux, un club qu’il connaît bien. « C’est compliqué parce que cela reste un très bon club. Malheureusement, cela fait quelques années que le club n’arrête pas de changer d’entraineur. On peut se demander si le réel problème, ce sont les entraineurs. Après, j’ai été joueur à Bordeaux, et c’est facile de s’oublier à Bordeaux. Une fois qu’on y est c’est facile… Il y a un confort extraordinaire. On est à une heure de la plage, on a le château… Il n’y a pas de pression, ce n’est pas Saint-Etienne, paris, Marseille… C’est trop tranquille […] On sait très bien que le foot, ce n’est pas que l’entrainement et la vie au club, il y a ce qu’il se passe à côté. Je pense que le bémol, c’est peut-être aller chercher dans ce que les joueurs font après l’entrainement, à la sortie du club : c’est là le problème. Moi, quand j’y étais, on vivait bien. Il y avait une très belle ambiance. Après les entrainements, je retournais avec ma famille, ma femme et mes enfants. A Bordeaux, je suis allé une fois à la plage. Mais en général, le cadre est propice pour découvrir, pour faire plein de choses ».

 

Il est également revenu sur la finale de Coupe de France en 2013 gagnée face à Evian Thonon-Gaillard. « Cela fait toujours plaisir de gagner une Coupe. On juge des gens par rapport aux titres. On peut bien jouer le maintien et être tout aussi heureux… Mais toujours est-il que c’était une belle expérience, mais je n’avais pas joué cette finale malheureusement, j’étais blessé. C’est pour ça que c’était un sentiment mitigé pour moi ».

 

SFR Sports

Retranscription Girondins4Ever

https://twitter.com/SFR_Sport/status/954485749159776257

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des