Lawrence Leenhardt : « C’est douloureux, on est tous un peu abasourdis, ça parait surréaliste, c’est un peu effarant »

Laisser un commentaire