Florent Gautreau : « Toulalan, ce n’est pas le problème à Bordeaux, ni Gourvennec. Le problème, ce sont les dirigeants »

Laisser un commentaire