Stéphane Martin : « On pense qu’il y a la qualité suffisante pour se maintenir, se sauver »

Laisser un commentaire