Soualiho Meïté : « Bordeaux ne doit pas jouer les dernières places, on doit plutôt jouer les sommets »

Meité

 

Le néo-bordelais, Soualiho Meité, est revenu une dernière fois sur cette nouvelle défaite en championnat face à Caen. Il a forcément évoqué aussi le tournant de cette rencontre des Girondins, l’expulsion de son partenaire, Paul Baysse. « Même si on n’a pas fait un grand match, ce sont des faits de jeu. C’est bête car on prend un pénalty à la fin. L’action est passé et le ballon est dehors et tu prends un pénalty avec un rouge, on est déjà dans le mal, on n’a pas besoin que les arbitres soient contre nous. Il faut qu’on se remette aussi en question car on n’est pas terrible. Il faut qu’on bosse et qu’on essaie de repartir du bon pied […] Paul ce n’est pas quelqu’un d’agressif, on le connaît. Ce n’est pas un mec qui va te mettre une gifle. S’il y a eu ça, c’est qu’il y a bien eu un coup de Santini. Le problème c’est que seul Paul a été sanctionné et sur les ralentis, il se rend compte que Santini y est mais comme par hasard, il ne voit pas Santini mais juste Paul. Je trouve ça dommage car même si on ne gagnait pas, on avait un match nul et on restait sur notre lancée […] Encore si c’est directement sur le contact… mais quand l’action est passée, le ballon est déjà loin, que tu reviens sur l’action et que  ton assistant te dit que Baysse a mis un coup à Santini et que tu accordes un pénalty, je trouve ça dur. J’espère qu’un jour ça sera en notre faveur mais pour le moment ce n’est pas le cas. À nous de nous remettre en question et de travailler pour repartir. Ce n’était pas un grand match mais quand vous voyez le scénario, c’est frustrant mais le coach et l’équipe gardent la tête haute. On va tout faire pour essayer de revenir car il le faut. Normalement une équipe comme Bordeaux ne doit pas jouer les dernières places, on doit plutôt jouer les sommets. C’est à nous de nous remettre en question, de peut-être travailler plus, d’être plus dur avec nous-mêmes. C’est comme ça que les choses arriveront ».

 

Pour le moment, le milieu de terrain des Girondins ne pense pas à une descente en Ligue 2« Le foot ça peut aller dans le bon comme dans le mauvais sens. En août, on a eu une bonne période. On a bien commencé. Ensuite il y a eu le match contre Paris qui nous a mis un peu dans le dur. C’est à partir de là que la descente a commencé. Ce n’est pas une fin en soi. Aujourd’hui on a perdu mais il reste beaucoup de matches. C’est à nous de performer au jour le jour […] Personnellement, je n’y pense pas. Chacun est comme il est. Peut-Être que certains y pensent mais moi je suis toujours positif. Je me dis qu’il y a quelque chose dans cette équipe. Tôt ou tard, si on force le destin, on y arrivera. Je ne suis pas inquiet. Juste bien travailler et surtout ne pas se disperser, rester ensemble. C’est ça qui fera qu’on pourra remonter ou espérer quelque chose ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des