Dominique Grimault : « On a la sensation que ce club bordelais aujourd’hui n’est plus tenu »

grimault

Photo RMC

 

Dominique Grimault a interprété la situation des Girondins de Bordeaux, et notamment le choix de virer Jocelyn Gourvennec quelques semaines après la trêve hivernale. « Il a été nominé par l’UNFP comme l’un des meilleurs entraineurs de Ligue 1. Au mois de mai dernier, les Girondins lui ont fait resigner un contrat jusqu’en juin 2020. C’est un homme, un entraineur de qualité, sincère, honnête. Mais en même temps, c’est la règle du jeu. La question que je me pose maintenant c’est qui dirige ce club ? J’ai lu et j’ai entendu d’ailleurs, un de nos confrères ex-champion du monde Christophe Dugarry ces derniers jours balancer beaucoup sur les Girondins de Bordeaux. J’avoue que Duga a raison. Il l’a dit un peu brutalement mais on ne sent pas de pilote dans l’avion. Il y a Nicolas de Tavernost qui reste le principal actionnaire qui devrait faire le déplacement jusqu’au Haillan ce jeudi. Le président Martin, je veux bien, banquier de métier avec tout le respect qu’on lui doit mais que connaît-il du milieu du foot ? Il y a eu dans l’histoire des Girondins de Bordeaux, des mecs qui ont pesé, qui ont compté. Je parle évidemment de Jean-Louis Triaud, qui est resté 20 ans directeur sportif de ce club, il avait tous les défauts qu’il avait mais au moins il tenait le navire. On a la sensation que ce club aujourd’hui n’est plus tenu ».

 

L’Equipe 21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des