Dominique Grimault : « On a la sensation que ce club bordelais aujourd’hui n’est plus tenu »

Laisser un commentaire