Christophe Dugarry : « Qui est le patron ? Qui décide ? On n’en sait rien »

Nicolas de Tavernost et Stéphane Martin

Christophe Dugarry estime que la mauvaise situation des Girondins est certainement due à un problème d’organigramme dans le club. « Quand tout va mal, tu as besoin d’un directeur sportif et d’un président forts, de quelqu’un qui t’explique le projet, qui va au-devant des supporters. Et quand je vois qu’à la mi-temps d’un match, c’est Jean-Louis Triaud, officiellement plus en place, qui est allé voir les fans pour les convaincre de revenir en tribune… C’est une blague exceptionnelle ! Ca résume tout ce qui se passe. Qui est le patron ? Qui décide ? On n’en sait rien. C’est surréaliste. Et encore, je ne veux pas tout révéler, parce qu’on me dit que je suis dur avec mon club : mais si je dévoilais tout ce que je sais, ce serait hardcore… ».

 

La situation ne semble pas préoccuper plus que ça l’état major bordelais d’après lui. « Bordeaux va se sauver, et c’est tout. Ils vont gagner trois ou quatre matches de suite et ils seront dans les dix premiers. On va nous dire ‘oh, on a le 7ème budget, on finir huitième, ce n’est pas si mal !’. C’est la plus grande phrase qu’on entend des dirigeants depuis dix ans. Et quand on va au stade, on s’emmerde toujours autant ».

 

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des