Jérémy Toulalan : « Il va falloir se battre pour ne pas descendre »

Jérémy Toulalan
Jérémy Toulalan

Jérémy Toulalan en capitaine a pris la parole à la fin du match pour livré ses impressions après cette défaite des Girondins qui les enfoncent un peu plus dans le doute. « Il n’y a pas grand chose à dire. Ces derniers temps, il n’y a pas grand chose qui nous sourit. Ce soir, on ne peut pas dire que ça nous sourit beaucoup. Effectivement on peut toujours faire mieux. Dans l’état d’esprit on y est même si on a été un peu plus loin les uns des autres car il y avait un peu de fatigue aussi. Après, on ne peut pas faire grand chose sur le pénalty. J’ai pu discuter avec l’arbitre sur le fait qu’il se soit trompé. C’est ce que je lui dis sur le terrain. Ces derniers temps, je disais que ce n’était pas une excuse tout le temps mais à force que cela se répète, ça devient compliqué. Il dit après qu’il s’est trompé mais comme je lui dis sur le terrain, c’est trop tard. Le but à la 87ème, le match est mort. Ça nous fait mal car on voulait enchainer et faire une série. C’est toujours difficile en plus dans la situation où on est de perdre à domicile […] Paul le sait, il a été voir l’arbitre aussi. Effectivement, il ne doit pas avoir ce geste-là, mais si les choses sont bien faites, si c’est sifflé tout de suite, il ne fait pas ce geste-là. C’est compliqué. C’est sur qu’il ne doit pas faire ce geste-là mais l’arbitre non plus. Surtout qu’à la 87ème quand on a un expulsé, un pénalty, qu’on prend un but que normalement il n’y a pas, forcément que c’est plus compliqué […] Caen n’a pas eu énormément d’occasions. Ils sont comme nous et je pense qu’on en a eu plus qu’eux. Je suis d’accord sur le fait qu’on soit moins proches les uns des autres que face à Troyes. Mais ils n’ont pas d’occasions. On ne peut pas dire grand chose. Le but qu’on prend, on n’y peut rien. Le deuxième est anecdotique mais sur le premier on ne peut pas dire grand chose ».

Il faudra se battre jusqu’au bout pour ne pas plonger complètement. « Ça va être dur jusqu’à la fin. Il nous reste 17 matches et ce sera 17 matches au couteau. Il va falloir se battre pour ne pas descendre. Il va falloir s’arracher jusqu’à la fin ». Enfin le milieu de terrain bordelais parle de ce que Paul Baysse expulsé face à Caen du positif qu’à apporter à l’équipe et qui manquera forcément sur les prochains matches du fait de son expulsion. « Paul depuis qu’il est arrivé nous fait énormément de bien. Le fait qu’il soit avec Jules derrière, qui est un jeune mais qui montre beaucoup de bonnes choses, qui est à l’écoute, nous fait beaucoup de bien. Son absence ? Ça va nous faire un peu de mal parce que le bien qu’il nous fait, on en a besoin ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des