Jocelyn Gourvennec : « Il ne faut pas croire que c’est acquis, c’est important »

Jocelyn Gourvennec et Pablo Castro
Jocelyn Gourvennec et Pablo Castro

Les Girondins qui ont remporté le match à Troyes ont surement eu beaucoup de pression partir de leurs épaules. Jocelyn Gourvennec pense que cela n’enlève pas la concentration qu’ont les joueurs. « Oui, mais j’ai aussi le sentiment qu’ils avaient déjà la tête à Caen. Je n’ai pas senti de relâchement. J’ai senti de la satisfaction mais aussi beaucoup de concentration […] Il ne faut pas croire que c’est acquis, c’est important. On avait su faire la différence à Dijon et on avait pensé, sans doute inconsciemment, que ça allait aller puisque trois, quatre jours avant ça avait roulé avec ce 3-0 contre Saint-Étienne. Sauf que Dijon n’avait pas lâché et on a été rappelé à l’ordre forcément. On doit être constant. C’est sûr que pour être constant il faut plus de maturité. Là je pense qu’on a un peu plus de maturité aussi. C’est aussi dû à un retour d’un bon niveau des cadres, c’est important. C’est l’exigence qui doit nous permettre de ne pas retomber dans quelque chose de moyen. On a fait beaucoup d’efforts dans la semaine pour préparer Troyes, et à Troyes sur le match pour aller chercher la victoire. Aujourd’hui, il faut aller chercher les choses. On ne peut pas accepter d’être un peu moins dans l’exigence, ça ce n’est pas possible ».

 

FR3 Aquitaine

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des