Jocelyn Gourvennec : « Malcom ? J’espère qu’on va réussir à le garder mais après il faut réfléchir un peu… »

Malcom

Malcom

 

En conférence de presse d’avant-match, Jocelyn Gourvennec a été interrogé sur la possibilité d’un départ de Malcom des Girondins de Bordeaux. L’entraîneur bordelais s’est montré assez évasif sur l’avenir de son jeune brésilien…

 

Je n’ignore pas qu’il intéresse du monde. Avec Malcom, je vis au jour le jour. J’ai une relation avec lui au jour le jour. On s’occupe du match qui arrive et entre deux matches, on s’occupe de l’entraînement qui arrive. Il est impliqué, après il est un peu comme sur certaines périodes pendant l’été, il est un petit peu… Je ne dirais pas perturbé, le mot serait un peu fort. Il n’est pas perturbé mais il est dans le questionnement. Il se demande quelle est la meilleure chose pour lui, pour son avenir. Après, ce n’est pas illogique. S’il est un peu dans le questionnement, s’il se pose des questions et qu’il arrive quand même a faire des passes décisives ou mettre des buts, être décisif pour l’équipe, ça ira […] Je ne sais pas moi, si Liverpool vous propose de venir bosser pour eux demain, vous y allez, c’est la réponse. Je suis l’entraîneur, j’ai envie de compter sur Malcom, il faut que Malcom nous aide. Il n’y a qu’un décisionnaire dans cette histoire-là, c’est l’actionnaire. Je crois qu’il s’est exprimé ce week-end. Le foot reste le foot […] C’est un jeune joueur, qui est sollicité et il n’est pas sollicité par n’importe qui. On peut penser que quand il va quitter Bordeaux, ça sera pour un gros club en Europe. C’est difficile de rester insensible à ça. Tous les joueurs savent qu’une carrière c’est court. Aujourd’hui, je pense qu’il est heureux à Bordeaux, il le montre sur les entraînements, il est toujours pétillant dans le jeu. Qu’il soit un petit peu perturbé, j’emploie ce terme mais encore une fois ce n’est pas ça… Il n’est pas insensible et personne ne le serait à sa place. Je ne crois pas qu’il ait pris la grosse tête. On est le combien là ? Le 15? Il reste encore un demi-mois, un demi-mois où je pourrais vous répondre ça, partira, partira pas… J’espère qu’on va réussir à le garder mais après, il faut réfléchir un peu. S’il devait partir, on le remplacerait.

 

FR3 Aquitaine

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des