Stéphane Martin : « Depuis trois mois, rien ne tourne rond, c’est une claque tous les week-ends quasiment »

Stéphane Martin

Stéphane Martin

 

Depuis maintenant de trop nombreux mois, les joueurs des Girondins de Bordeaux n’arrivent plus à sortir la tête hors de l’eau. Stéphane Martin est revenu sur ce que vit actuellement le club.

« La série qu’on vit est quand même très atypique, à fortiori pour des joueurs qui ont plutôt une carte de visite et un niveau de premier tiers de championnat. 5 points sur 36, même pour des clubs qui jouent le maintien, c’est très, très peu. Forcément pour les joueurs, c’est une situation qu’ils n’ont pas connu avant. Moi, je vois vraiment deux temps. Le premier temps qui suis la défaite du PSG grosso modo jusqu’au match de Strasbourg où déjà la série est très mauvaise parce qu’on parle de 7 ou 8 matches. La série est très mauvaise mais il y a quand même un fond de jeu qui reste correct, avec des histoires différentes parce que même dans cette partie-là, il y avait des matches comme Amiens et à Rennes qui sont indignes des Girondins, mais il y a quand même aussi de bonnes choses. Là, depuis décembre, c’est vrai que je pense que les joueurs ont un gros, gros coup derrière la tête. La trêve venait à point nommé, ils ont fait une bonne reprise et malheureusement, c’est ça qui est un peu désespérant, c’est qu’il y a immédiatement une rechute en Coupe de France. On aurait pu dire qu’il y avait un break de deux semaines et demi sans match, on passe à autre chose, on se redynamise, mais tout de suite il y a la claque terrible de la Coupe de France […] Il y a eu le match de Saint-Etienne, de Marseille quand même qui étaient assez bons. Je pense que si on avait gagné Marseille, on aurait dit que c’était un très bon match. Je vous le dis, je trouve que jusqu’au mois de décembre, il y avait quand même des matches où il y avait des choses intéressantes. A Dijon – qui fait un bon parcours à domicile – on est bien dans le match, on se fait égaliser bêtement mais c’est un match qu’on peut gagner. A Caen – qui est une équipe qui a fait une assez bonne première partie de saison – je pense que la défaite n’est vraiment pas méritée du tout et qu’on doit partir au moins avec un point, sinon trois. Dans le contenu, sur la première phase de la série noire, il n’y a pas eu que des mauvais matches. Caen, Saint-Etienne, Marseille, Dijon sont des matches qui ont été très corrects ».

 

Et puis il y eut Granville« Oui, bon après la risée du football… C’est sûr qu’on s’attendait, compte-tenu du contexte, que ça ne soit pas facile parce qu’encore une fois les joueurs sont touchés psychologiquement et ces tours contre des équipes inférieures sont toujours des matches pièges. C’est vrai qu’on avait un peu le profil pour tomber dans le piège. Mais évidemment qu’on n’attendait pas ce scénario, qu’on pensait que ça serait difficile, que ça serait un combat mais qu’on sortirait vainqueur. Depuis trois mois de toute façon, rien ne tourne rond. Il y a une claque tous les week-ends quasiment ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des