François Kamano : « On n’a plus le droit à l’erreur parce que c’est vrai qu’on a fauté ces derniers temps »

Laisser un commentaire